Blog

Acheter Français, un acte pour l'environnement !

Désormais, nous le savons tous : aucun de nos achats n’est un acte anodin. Fut un temps où l’on achetait ce qui nous faisait envie sans réellement se poser de questions, mais une telle attitude serait, dans le contexte actuel, considérée comme bien irresponsable ! En effet, si la crise économique et l’aspect éthique de nos emplettes nous font aujourd’hui réfléchir, il existe aussi un autre facteur qui a toute son importance et qui devrait entrer en ligne de compte beaucoup plus souvent : l’environnement. Mais comment acheter un produit fait en France peut-il être moins polluant pour la planète que d’acheter son homologue importé ? Nous vous proposons d’apporter quelques éléments de réponse :

On entend souvent parler des avantages d’acheter des produits locaux pour aider à protéger l’environnement. S’il est vrai que cela concerne généralement les produits alimentaires, que l’on nous encourage à acheter auprès des producteurs de la région dans laquelle on vit, pourquoi ne pas suivre le même principe pour tous nos achats. En effet, si des oranges produites en Floride sont montrées du doigt en raison du voyage en avion qu’elles doivent faire pour parvenir jusqu’à nous, qu’en est-il des vêtements produits en Asie ? C’est pourtant bien la même chose, et nous devrions adopter le réflexe de l’achat local également pour ce type de produit. Bien sûr, il serait impossible de ne se vêtir que de vêtements « régionaux », mais acheter des produits de France permet déjà de faire baisser la quantité de CO2 rejetée dans l’air pour acheminer lesdits produits jusqu’au lieu d’achat ! Un produit que l’on fabrique en France, quel qu’il soit, sera donc déjà toujours plus « vert » que sa réplique exacte provenant de l’étranger.

Ensuite, il faut bien comprendre que pour obtenir un produit fini, il faut nécessairement passer par une phase de production, qui peut dans certains cas engendrer des pollutions très importantes. De fait, l’Europe en général et la France en particulier exige que toutes les filières de production respectent des normes environnementales générales ou spécifiques, afin de garantir des produits de qualité, fabriqués selon un cahier des charges qui tend à minimiser les émissions de polluants. Il s’agit par exemple de faire en sorte que les déchets de production soient correctement gérés, que les eaux usées soient traitées comme il se doit ou que les matières dangereuses résultant de la fabrication d’un produit ne soient pas déversées dans la nature. Hors Europe, les normes ne sont pas aussi strictes, et même si pour être importé, un produit fini devra respecter les normes européennes, l’Europe ne saurait imposer ses normes environnementales en matière de production à d’autres pays. On se retrouve donc à acheter des produits dont les méthodes de production peuvent être très nocives pour l’environnement sans même le savoir.

Mais les bonnes raisons pour acheter des produits d’origine France vont bien plus loin que la question de l’environnement. On pourra par exemple citer la qualité Francaise, ou le respect des droits de l’homme qui, comme c’est le cas pour les méthodes de production et le respect de l’environnement, sont souvent bafoués dans d’autres pays au nom de la consommation à bas prix, si chère aux occidentaux.

Sur france-reference.fr, vous pourrez trouver une grande sélection de produits que l’on fabrique en France pour vous garantir une meilleure qualité. Les produits de Franceprotègent aussi l’environnement, puisqu’ils ne voyagent pas sur de longues distances pour vous parvenir, et respectent les droits de l’homme, car ils sont réalisés par des travailleurs français.

Comment générer des revenus conséquents avec eBay ? - Budget

Qui ne connaît pas eBay ?
Chaque jour, des centaines de ventes s'y effectuent. Chacun y trouve son compte pour vendre divers objets. Encore récemment, il était possible de vendre des contenus téléchargeables (e-books entre autres) ; mais ce n'est plus permis.

Mais ce que vous ne savez pas... c'est qu'en France, plus de 70.000 personnes ne vivent que de leurs revenus généras via eBay !!!
Comment ces gens font-ils ?
Nous allons vous donner quelques tuyaux.

Conseils généraux sur l'utilisation d'eBay :

- Utilisez au moins deux comptes : un compte acheteur, un compte vendeur. Au besoin, ayez plusieurs comptes vendeur, car vous ne serez sans doute pas à l'abri de nombreuses évaluations négatives.
- Si vous achetez, attendez la dernière seconde pour enchérir, afin qu'un autre client ne vienne pas surenchérir.
- Si vous vendez, arrangez-vous pour que la fin de l'enchère se termine mardi, mercredi ou jeudi en milieu de journée. Les statistiques montrent qu'en effet, c'est en ces moments que les enchères sont les plus nombreuses.
- Au besoin, utilisez des logiciels tels que eBay turbo lister. Il s'agit d'un outil gratuit offert par eBay, afin de faciliter les achats et ventes.
- Testez la même vente de différentes façons : changez la catégorie, les photos, le texte publicitaire, etc.
- Mettez TOUJOURS une photo de votre produit, et au besoin retouchez-la pour la rendre plus belle !
- Formez-vous au copywriting pour créer vos annonces publicitaires.
- Le texte publicitaire doit être rédigé en bon français, avec de préférence des phrases complètes et bien ficelées. Pas de fautes d'orthographe !
- Mettez un prix d'achat immédiat, il incite souvent à acheter tout de suite : la moitié des acheteurs sont impatients et ont peur de voir leur produit s'échapper !
- Gardez les adresses e-mail de tous vos acheteurs. Vous pourrez ainsi les recontacter pour leur proposer d'autres produits.
- Restez toujours honnêtes ! Un grand nombre d'avis positifs sur un vendeur augmente ses ventes !

Le tuyau pour s'enrichir sur eBay :
Vendez des produits qui ne vous coûtent rien, ou presque rien !!!
Et c'est possible, nous allons voir comment.

Premièrement, vous pouvez vous fournir auprès de particuliers, qui cherchent à se débarrasser d'objets qu'ils affirment désormais "inutiles" car trop vieux. Or, sur internet RIEN N'EST INUTILE, TOUT SE REVEND ! Même des vieilles revues sur le sport ou la mode, elles deviennent des pièces de collection et peuvent être vendues bien plus chères que leur prix d'origine, croyez-nous ! Même des vieux ordinateurs, même des timbres, etc.
Vous trouverez toujours des collectionneurs prêts à débourser beaucoup pour leur acquisition.

Deuxièmement, sachez que de des expositions fournissent des objets gratuits, dont elles se débarrassent. Il en est de même pour les bibliothèques. Non seulement elles se débarrassent de livres jugés anciens, mais de plus elles en reçoivent régulièrement, de la part de particuliers qui leur font des dons. Et la moitié de ces livres finissent à la poubelle, car jugés trop vieux encore une fois !
Note du webmaster : au cours de mes études, j'ai ainsi récupéré une trentaine de livres à la bibliothèque universitaire, par un jour de chance... ils ont finis convertis en euros dans mon portefeuille !

Troisièmement, il est possible de revendre des objets que vous créez vous-mêmes. Nous pensons évidemment aux objets d'art, tels que des dessins. Ils se vendent plutôt bien.
Inconvénient majeur : il faut évidemment avoir du talent, et du temps à y consacrer... mais si vous mettez un prix minimum de vente et que vous trouvez acheteur, vous serez comblé.

Quatrièmement enfin, que ce soit sur eBay ou sur une autre plateforme, vous pouvez très bien par exemple vendre un CD musical dont vous avez acquis le droit de revente ; et cela est possible pour pas trop cher. Ainsi, vous pourrez dupliquer à l'infini un CD, ce qui ne vous coûtera que presque rien, et le revendre !

Attention ! eBay ne permet plus de vendre des e-books, ou tout autre "contenu téléchargeable"... à noter que certains parviennent tout de même à franchir cette étape.
Notre conseil si vous souhaitez vendre un e-book : imprimez-le, faites-le relier. Cela ne vous coûtera pas trop cher, et permettra de le rendre très présentable et attirant, vous pourrez le prendre en photo pour votre annonce eBay.

Combinez Adwords et eBay

Ainsi, vous gagnez un double flux de visiteurs intéressés par vos produits : de la part d'eBay, et aussi de la part de Google. En effet, un internaute qui recherche votre produit sera renvoyé vers votre page de vente eBay via un lien publicitaire Adwords !
Certes, vous devrez payer un peu en publicité, mais vous allez augmenter considérablement votre trafic !
Attention cependant à ne pas dépenser plus en publicité que ce que vont vous rapporter vos ventes.

Détecter la tromperie - Couple et rencontres

body-language-langage-du-corps-300x294.jpg

Apprendre les signes qui trahissent la tromperie vous permettra, lors de vos premières rencontres, de décoder immédiatement les véritables intentions de l’homme à qui vous avez affaire, même si certains hommes ont un véritable don pour cacher ces signaux.

Les signes courants à ne pas prendre à la légère sont :

● La transpiration
● La tension
● Des mouvements de frottement des mains (par exemple, se frotter le cou ou toute autre partie du corps)
● Des mouvements brusques
● Des tics nerveux
● Des modifications subites du ton de la voix
● Le mordillement de l’intérieur des joues
● Des mouvements frénétiques des mains dans les poches ou des doigts qui ne tiennent pas en place.

Attention à ne pas vous tromper vous-même sur les raisons de ces attitudes. Il se peut aussi que ces signes de nervosité soient dus au trac de la première rencontre, surtout s’il s’agit d’un grand timide.
Si un homme essaie de vous tromper, il tentera bien souvent de cacher ses véritables intentions en essayant de prendre le contrôle de son langage corporel, à travers des sourires forcés ou des gestes des mains exagérés. La gestuelle sera donc souvent maladroite et saccadée.

Ces hésitations se retrouveront aussi dans le discours, notamment via de longues pauses durant lesquelles le dissimulateur cherche ses mots. Il vous donnera aussi une impression de distraction en évitant de vous regarder droit dans les yeux.
S’il est debout, il fera probablement passer tout son poids d’une jambe à l’autre, plus rapidement que la normale.

La direction du regard

Une théorie enseigne qu’on peut savoir si l’on nous dit la vérité ou si l’on nous ment en observant la direction du regard.
Cependant, cet indicateur n’est pas systématique si la personne regarde à droite en répondant à une question. Vous devriez au minimum redoubler de vigilance quant à la réponse qui est fournie.

Cette théorie provient du fait que regarder vers la droite est un réflexe instinctif lorsque l’hémisphère gauche du cerveau est à contribution. Cette zone cérébrale est active pour des tâches logiques et analytiques, tandis que l’hémisphère droit du cerveau s’occupe des tâches émotionnelles et créatives.
On estime que lorsqu’une personne ment, elle utilise la partie gauche de son cerveau afin d’élaborer son mensonge, et que le regard se porte alors vers la droite.

Néanmoins, afin de savoir si l’homme que vous venez de rencontrer a de mauvaises intentions et chercher à vous tromper, ne vous fiez pas uniquement à cette théorie. Soyez plutôt attentive à son langage corporel dans sa globalité ainsi qu’aux mots qui sont prononcés, avant de le condamner sur la base d’un simple regard. Sachez également que la direction du regard peut également manifester l’effort que votre prétendant est en train de faire pour se souvenir de quelque chose.

Effectivement, il a été démontré que lorsqu’une personne essaie de se souvenir de quelque chose, elle met à contribution l’hémisphère droit de son cerveau, ce qui fait qu’elle regardera vers la gauche. De plus, lorsqu’elle recherche des souvenirs visuels, son regard se dirigera vers le haut. Par contre, ses yeux se tourneront vers le bas si elle essaie de se remémorer des souvenirs émotionnels.
Vous devez pouvoir décrypter le langage de votre interlocuteur avec précision.


En d’autres mots, il est important de bien comprendre qu’un homme dont le regard ne cesse de changer de direction ne signifie pas forcément qu’il essaie de vous tromper. Cela peut simplement signifier qu’il est en train de creuser dans sa mémoire.

La droite et l'extrême droite, une longue bataille ...

a-la-maniere-d-un-arbitre-marine-le-pen-a-demande-670114-460x306.jpg

nicolas-sarkozy-marine-l-le-p-pen-viande.jpg

Nicolas Sarkozy aurait droitisé son discours pour parler d'immigration, de sécurité, de l'Islamisation et du terrorisme. Ce sont donc, selon les journalistes, des projets d'extrême droite et seulement d'extrême droite comme si certains projets ne venaient que d'un parti ! Honteux ! Nicolas Sarkozy veut faire diminuer le chômage, mais attention, il gauchise son discours, Hollande veut la même chose ! On parle de promesses de l'un ou de l'autre comme s'ils avaient breveté leurs propositions et leur programme. Leur devise est : "Une proposition n'appartient qu'à un seul candidat !" ( … et surtout pas à Sarkozy ! )

Peut-on véritablement accuser Nicolas Sarkozy de droitiser son discours simplement pour courtiser les voix du Front National ? Je ne crois pas que c'est aussi simple : il veut, comme il le dit si bien, "écouter les souffrances des électeurs du FN". Il l'a bien compris : ce ne sont pas des voix montrant l'adhésion de ces gens en les propositions de Marine Le Pen mais simplement des voix montrant l'adhésion à Nicolas Sarkozy en terme d'immigration, de sécurité, et de renforcement des frontières de la France, car, en 2007, certains de ces promesses  n'ont pas été tenues et ceux-là s'en rappellent bien.

En fait, il est très difficile de mettre un visage à l'électorat de Marine Le Pen ou de n'importe quel autre candidat car l'électorat d'un candidat ne correspond pas simplement à une tranche d'âge, à une population, à une religion, à une culture. L'électorat de Le Pen que l'on croyait prônant les valeurs de la France et de la République n'est en fait pas du tout comme cela. Il se décline en fait en plusieurs parties même pas certaines. La première est la population jeune révolutionnaire qui retrouve dans le discours de Le Pen un certain renouveau tout en gardant les fondamentaux du quinquennat de Sarkozy. La deuxième partie est beaucoup plus révolutionnaire et veut changer complètement la France sans être d'accord avec les idées de gauche. En fait, Marine Le Pen est tout simplement resté d'extrême droite ou de la droite révolutionnaire.

Le problème avec Marine est que son score va bien évidemment l'entraîner à se représenter en 2017 et à changer le nom de son parti pour ne plus avoir l'image de "Fille de Jean Marie Le Pen". Le pari qui semblait perdu d'avance s'est retrouvé quasiment déjà gagné. Mais un adversaire de taille risque de jouer comme un obstacle et vous l'avez bien compris : c'est Sarkozy.

Vous avez bien compris, nous avons véritablement l'impression de regarder une émission de Koh Lanta : des aventuriers lâchés dans la nature, inexpérimentés pour certains et déjà très doués pour d'autres, entraînés pour certains et pas pour d'autres et je finirais par des mots de Denis Brogniard : "A la fin, il n'en restera qu'UN !"

Marine Le Pen veut la gauche ! - Analyse

Marine Le Pen veut l'éclatement de la droite, autrement dit de l'UMP en demandant de voter en masse pour François Hollande simplement par pur anti-sarkozysme.  Cet éclatement de la droite, comme elle le prédit si bien, ne se fera que si le gouvernement est de gauche. Mais, étant donné que les individus qui votent pour Hollande ne votent pas pour ses idées mais par pur anti-sarkozysme, les législatives entraîneront la droite au pouvoir et il sera impossible de détruire l'UMP déjà beaucoup trop forte. L'éclatement de la droite ne se fera pas. Copé se présentera en 2017 et ce sera lui le prochain président de la République. C'est une très grosse erreur de stratégie que de tenter cela et Marine Le Pen sait que c'est un véritable coup de poker, en espérant que ce n'est pas que du bluff.

Les émeutiers algériens sans “défense”

Maître Nasr-eddine Lezzar a signalé, dans une récente contribution à El Watan (du 23 janvier dernier), la défection des avocats algériens dans la défense des émeutiers arrêtés suite aux révoltes du début de l’année.

L’auteur relève qu’au-delà des attitudes individuelles, le bâtonnier Bachir Menad, considérant, par son propos rapporté par El Khabar, que “défendre les émeutiers à titre bénévole est un acte politique”, assumait, à l’occasion, une position de corporation. Les avocats algériens n’ont donc pas à défendre des cas qui les “compromettraient” politiquement. “Nous n’adopterons pas une affaire de destruction de biens publics et privés”, engageant, par le “nous” du bâtonnier national, la corporation dans une position politique qui réduit, au moins pour l’occasion, l’émeute à une œuvre de seuls “casseurs”. Qu’en pense la corporation ? Qui ne dit mot consent.

Quelques jours plus tôt, le 27 décembre, à Tunis, avant même que le soulèvement ne touche la capitale tunisienne, et bien avant le sauve-qui-peut de Ben Ali, les avocats tunisiens avaient initié une grève générale et une manifestation pour soutenir le mouvement de ceux que le président tunisien appelait alors des “terroristes”. L’engagement des avocats tunisiens est conforme à la tradition militante de la profession dans ce pays : pionniers dans la défense de la cause de l’Indépendance nationale, leur ordre a été longtemps la seule institution à s’imposer des élections affranchies de l’interventionnisme du pouvoir et de ses membres. Fervents défenseurs de l’indépendance de la justice, ils n’ont déserté aucun procès politique.

Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui, les avocats algériens désertent cette tradition qui, chez nous plus qu’ailleurs, a fait de la défense du justiciable l’antichambre naturelle de la défense des droits et libertés et de leurs militants ? Pauvre argument que celui qui sert à revendiquer un métier désincarné, “apolitique”, pour se désolidariser des souffrances de sa communauté et rester insensible aux frémissements de sa société, sous prétexte que l’expression de cette souffrance et de cette révolte est chahutée par des actes inciviques et violents ! Où donc nos robes noires trouvent-elles la ressource — morale — pour défendre l’assassin ou le pilleur de biens publics en col blanc ?  On ne peut que douter de la sincérité même d’une telle “stratégie de la défense” quand on se rappelle, avec Lezzar, qu’en 2006, la même corporation ne s’était pas retenue de se hâter de soutenir, par la voix du secrétaire général de l’Union nationale des barreaux, la politique de réconciliation nationale : “Nous sommes prêts à prendre en charge les dossiers des victimes de la tragédie nationale” (Le Quotidien d’Oran du 29/03/2006). Jamais aucune cause politique, en Algérie, n’a été privée de la disponibilité de principe des avocats algériens, les apôtres du terrorisme islamiste compris. Aujourd’hui, ils semblent avoir le monopole du “politiquement défendable”. C’est dire combien ce processus de régression doit à l’ère de la réconciliation nationale et à ses soutiens.

Heureusement que les Chezelles, Dreyfus, Stibbe, Poppie, Garrigues ont su voir la cause du FLN avant de juger de ses moyens ! Ce n’est pas en se faisant “apolitique” qu’on méritera l’héritage d’Ould Aoudia, Aït Ahcène, Boumendjel, Abdesmed et autres Oussedik !

Billet spécial présidentielle 2012

A force de donner trop d'informations dans cette campagne présidentielle, il fallait de toute façon s'attendre à ce que la moitié de celles-ci soient fausses : On nous avait prédit une montée fulgurante du Front de Gauche avec Jean Luc Mélenchon qui n'a pas eu lieu; on nous a prédit un écrasement du FN avec Marine Le Pen qui n'a pas eu lieu; on nous avait prédit de nombreuses et surprenantes surprises qui n'ont pas eu lieux; on nous a prédit une abstention record qui n'a pas eu lieu; on nous a prédit le score écrasant de François Hollande qui ne l'a pas été; on nous avait prédit un désintérêt des français à propos de cette élection et ce ne fut pas le cas. Bref, vous m'avez compris, en terme de mauvaises informations, les journalistes ont frappés fort, même très fort. La seule ( et je dis bien la seule ) information vraie est le score minable de François Bayrou. Les sondages étaient pour la plupart faux sauf à 20 heures pour TF1 ( CSA a vu juste ! ).

Les soirées étaient très amusantes car les journalistes avaient pour ordre de ne pas dévoiler les scores et ne donner aucune suggestion de score alors, à chaque fois qu'une image d'une foule était diffusée, les journalistes signalaient : "S'ils sourient, c'est simplement parce qu'ils se retrouvent enfin !". L'hypocrisie était à son paroxysme. Quand j'y repense, je souris.

Nom de domaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site