Boston, Trois Nouveaux suspects arrêtés (DOSSIER COMPLET)

  • Par prodduck
  • Le 2013-05-01 19:23:39
  • Commentaires (0)

Cliquez sur "Lire la suite" pour lire le dossier complet.

Les autorités américaines ont annoncé, mercredi 1er mai, trois nouvelles arrestations dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Boston. Ces trois "suspects" ont été placés en garde à vue, selon la police de la ville.

Selon un des enquêteurs interrogé par Reuters, deux des individus sont des étudiants originaires du Kazakhstan, soupçonnés d'avoir jeté un sac à dos à la demande de Djokhar Tsarnaev. Ils ont été déjà détenus par les services de l'immigration pour un problème de visa. La troisième personne est un ressortissant américain.

Près de deux semaines après l'identification de Tamerlan, tué lors d'une fusillade, et de Djokhar Tsarnaev comme étant les deux principaux suspects dans l'attentat de Boston du 15 avril, le FBI poursuit donc l'enquête. Certains responsables avaient laissé entendre que les deux frères auraient pu bénéficier de complicités pour perpétrer l'attentat, qui a coûté la vie à trois personnes et fait 264 blessés.

LE RÔLE DU FBI EN QUESTION

Djokhar Tsarnaev, âgé de 19 ans, a été transféré de l'hôpital à un centre pénitentiaire médicalisé, se trouve dans l'incapacité de parler à la suite d'une blessure à la gorge. Il a été interrogé à deux reprises par une équipe spéciale d'agents antiterroristes du FBI, répondant par écrit aux questions des enquêteurs. Il a également été formellement inculpé pour utilisation d'une "arme de destruction massive" et "destruction volontaire de biens au moyen d'un engin explosif" ayant provoqué la mort d'autrui.

Lire nos explications : Attentat de Boston : le point sur l'enquête

Des doutes existent sur d'éventuels manquements du FBI dans cette affaire. Le FSB, les services de renseignement russes, avait en effet alerté dès mars 2011 son homologue américain sur le cas de Tamerlan Tsarnaev, le décrivant comme un "adepte de l'islam radical" qui avait "drastiquement changé depuis 2010". L'alerte portait également sur la mère des frères Tsarnaev, Zoubeïdat.

Le FBI avait enquêté de mars à juin 2011, interrogeant le jeune Tchétchène et des membres de sa famille et étudiant ses activités sur Internet. Mais l'agence avait conclu ne disposer d'aucune preuve d'activité terroriste et avait refermé le dossier. Une enquête administrative sur le travail des services de renseignement a été ouverte, mais le président américain, Barack Obama, a défendu l'agence. "Le département à la sécurité intérieure a fait ce qu'il était supposé faire. Mais ce sont des choses difficiles", a-t-il dit, évoquant des "individus qui se sont auto-radicalisés".

-------------------------------------------------------------------

De l'affaire Merah aux attentats de Boston

 

 

 

http://www.ggarchive.org/articles/false-flag-primer.html

 

La bouffonnerie du 11 septembre 2001 en 2 mn - R-sistons vidéo 13

 

 

Bonjour !

 

Je n'ai pas le temps aujourd'hui de vous écrire un article, par contre je commente à chaud l'actualité tous les jours sur mes tweets, j'ai donc analysé les attentats de Boston et j'ai relayé plusieurs posts ou vidéos. L'objet de cette parution est de partager avec vous tout ce qui concerne cet événement qui accapare nos médias au détriment de tout le reste, autrement plus important. Vous vous ferez vous-même votre opinion.

 

Cordialement, Chantal

 

https://twitter.com/rsistons

 

 

http://www.ggarchive.org/articles/false-flag-primer.html

 

Le Marathon de Boston,

Cimetière de la Liberté (vostfr), par Frère Nathanael

 

 

 

 

.

Attentats de Boston : Les hypothèses d'un ancien Lieutenant-Colonel

Posted: 21 Apr 2013 10:59 AM PDT

 

 

Ce qui suit est le résumé sous-titré, retranscrit et annoté d'une vidéo d'un  Lieutenant-Colonel à la retraite du nom de Roy Potter. Il y dénonce la mascarade morbide des attentats de Boston avec un sentiment de révolte palpable qui sera contagieux espérons-le, y compris en France et en Europe. Ce qu'il dit est d'autant plus inquiétant que ses hypothèses ont été corroborées juste deux jours plus tard.
La version originale de l'intervention du Lieutenant-Colonel Potter est accessible au lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=LMUcOZAF1RI

 

 

Mesdames et Messieurs, aujourd'hui nous sommes le 17 avril 2013,
Si vous écoutez les bulletins d'information et que vous suivez les faits, je vais vous dire qu'actuellement est le moment le plus dangereux de l'histoire américaine depuis l'assassinat de Kennedy.
Il y a des choses qui se passe en ce moment que vous devez savoir. Il y a des gens par ailleurs qui sont en train de rassembler les pièces du puzzle et je ne suis pas le seul. Et nous sommes arrivés à la conclusion à peu près au même moment, grâce au travail de gens qui ont analysés les images des attentats du marathon de Boston [1]. Il y a d'autres sujets également...
Mais la première chose que j'aimerais dire est ceci. Je vais juste déballer ce que je sais. En ce moment même, vous voyez des choses se produire alors qu'il y a des éléments de notre gouvernement qui sont en conflit entre eux. Et nous sommes à un tournant très dangereux.
Il y a des factions au sein du gouvernement qui s'apprêtent à prendre le pouvoir. Et ça va devenir très sale. Je ne serais pas surpris s'il y avait certaines choses qui se passent en ce moment.
Mais l'une des choses qui se sont produites au cours des derniers jours, pas simplement les attentats de Boston... Vous avez remarqué que le cours de l'or a plongé [2]. La Réserve Fédérale a attaqué l'or en inondant le marché de certificats sur l'or, ou via d'autres techniques de trading, afin de faire baisser le prix [3]. Pour laisser paraître que le marché de l'or s'est effondré alors qu'en réalité c'est faux. Le but de cela est de démontrer que l'or n'est pas aussi attrayant en tant qu'investissement.
Il y a plus encore à cela que je tiens à souligner. Rappelez-vous que le Texas et d'autres États, le Texas ayant été le premier avec Rick Perry, ont demandé à récupérer leur or de la Réserve Fédérale quand l'or était autour de 1.600 $ - 1.800 $ l'once [4]. Et maintenant, bien sûr, le prix de l'or a chuté. En d'autres termes, en essayant de désintéresser les gens d'en garder ou d'en acheter.
Mais le fait est que cela a été fait non seulement comme un acte contre des individus. C'était un acte commis contre des gouvernements. Comprenez-vous la signification de cela ? La Réserve Fédérale est une entité privée prétendant faire partie du gouvernement fédéral, mais soutenue par le pouvoir du gouvernement fédéral, disant aux États que vous n'allez pas récupérer votre or.
(NdR : Faut-il relier la récente explosion de Waco au Texas [5] avec la défiance de cet État envers la Réserve Fédérale ? A noter aussi que le Texas fait régulièrement l'actualité pour ses velléités d'indépendance [6])
Voyez-vous ce qu'il se passe ici ? C'est la première chose que je voulais soulever parce que je ne voulais pas l'oublier. Ça fait aussi partie de ce qu'il se passe avec ces attentats du marathon de Boston. C'était en fait un "false flag" (NdR : coup monté, opération sous faux drapeau).
Ils ont nié qu'il y a avait un exercice à la bombe en cours mais nous avons maintenant des témoins qui ont dit qu'on leur avait dit qu'il y avait un exercice à la bombe en cours à Boston. Il y avait des messages dans les haut-parleurs disant de ne pas s'alarmer par les personnes transportant des sacs à dos. L'entraîneur universitaire qui était là est l'un des exemples, mais il y en a beaucoup d'autres à présent [7].
La chose importante à comprendre ici est que s'il n'y avait pas eu des gens pour télécharger ces photos sur 4chan, nous n'aurions pas ces informations.
Le gouvernement a nié qu'il y a avait un exercice. Un exercice est toujours une couverture pour un "false flag". La raison est que si les agents se font attraper, si leurs pigeons se font attraper, ils peuvent dire qu'il s'agissait d'un exercice, que ce n'est pas pour de vrai.
Maintenant avec toutes les images et les preuves, nous savons non seulement qu'il s'agissait d'un exercice pour dissimuler cette opération secrète, mais notre gouvernement ou au moins des voyous de l’État profond (NdR : cf. explications sur l’État profond [8]). Néanmoins ce sont des agents du gouvernement qui ont déclenché ceci pour tuer des Américains, tout comme ils ont fait dans de nombreux cas.
C'est un moment très critique car il y a une autre hypothèse à cette affaire de Boston. Et cela revient à ce que je disais au tout début. Qu'il y a une lutte intestine à l'intérieur du gouvernement. Nous l'avons vu avec le départ de Petraeus de la CIA [9]. Nous l'avons vu avec la mise à pied d'officiers généraux [10] [11]. Une douzaine d'entre eux maintenant se sont retourné contre la Maison Blanche. Donc il y a des choses qui se passent et vous devez...
Vous savez je suis un peu stressé car je me rends compte de l'implication de cela. J'ai vu ce genre de chose se produire dans les pays du tiers monde où il y a eu un coup d’État. Nous allons vers cela avec la guerre à l'intérieur du gouvernement. Et cela aura des conséquences sur la population.
Ils tentent de brouiller les pistes. Lorsque cette information est sortie et les photos des agents sont sorties, les boucs émissaires et toutes ces autres choses... Le FBI et la police étaient prêts à nous présenter ce suspect de droite et à l'emmener à un juge au Palais de Justice de Boston.
Les médias ont eu la main dessus et ont déclaré qu'ils ont procédé à une arrestation [12]. Mais en même temps notre information est sortie sur cette opération clandestine avec les images, les vidéos des agents et tout [13].
Le gouvernement s'est dit "merde, ils nous ont découvert". Donc ils ont jeté à la poubelle les informations sur le suspect. Ils ont changé leur histoire et ont dit qu'ils n'avaient arrêté personne. Le Palais de Justice de Boston était fermé car ils ont dit qu'il y a avait un danger. Le danger était qu'ils allaient être démasqué.
Donc vous les voyez faire marche arrière aujourd'hui en disant qu'ils ont un suspect pour dire après que non.
Ça allait être un extrémiste de droite aidé par Al Qaïda. C'est exactement de cette façon que cette chose va se jouer. Et ils se sont fait prendre la main dans le sac.
(NdR : Le 18 avril, un jour après cette vidéo, le FBI a diffusé la photo des deux suspects [14] et ont apprendra par la suite qu'il s'agissait de Musulmans radicaux [15])
Les personnes qui apportent ces informations mettent en danger leur vie. A la base, les gens qui apportent ces informations mettent leur vie en jeu pour vous montrer ce qui se passe et combien la situation est dangereuse.
Le FBI a en réalité outrepassé ses pouvoirs parce que le Congrès les ont aidé à le faire. Mais là où je veux en venir, ce n'est pas l'ensemble du FBI qui est à blâmer. Il y a un noyau d'agents qui se présente toujours à ces tueries de masse, aux attentats, etc [16]. Ils ont les caractéristiques des très petites unités. Mais ils ont les compétences pour couvrir les traces du gouvernement pour leur donner une autre apparence aux choses que ce qu'elles sont. Aucune implication de DARPA, pas de drogues, le scénario du loup solitaire, pas d'opérations clandestines...
C'est probablement ce qu'ils vont faire à ce bouc émissaire, j'en suis sûr. Il est probablement mort en ce moment, ils l'ont probablement amené quelque part pour lui mettre une balle dans la tête puis s'en débarrasser quelque part. Parce qu'il fallait brouiller les pistes et ils vont le faire. C'est ce genre d'individus qui sont à l’œuvre ici.
(NdR : Le 19 avril, le premier suspect a été abattu par les policiers [17])
Pour l'instant l'essentiel est que les attentats du marathon de Boston étaient un "false flag" mené par des éléments de notre gouvernement. Ce n'est pas tout le monde qui est coupable mais des éléments de notre gouvernement qui cherchent le pouvoir ou le contrôle soit sur les autres, mais en particulier sur nous, pour confiner notre peuple dans un État policier. C'est tout ce dont il s'agit [18].
Et nous espérons être en mesure de dénoncer cette opération pour les mettre à découvert. Au moins ça va les ralentir. Mais ne vous méprenez pas à ce sujet, c'est la phase finale.
Vous êtes des menteurs et des imposteurs tuant des américains pour vos objectifs. Ou tuant quiconque avec vos attaques de drones pour soit-disant tuer une personne ou deux. Vous êtes juste des brutes épaisses assoiffés de sang.
On va propager cette information partout. Les gens vont le voir et si les Américains ne veulent pas le voir. Et que tout vient à s'effondrer, cela va être de votre faute. C'est de votre faute si vous restez endormi et que vous laissez ces assassins criminels s'en tirer.
Alors ce que j'ai dit de ne pas se soucier de sauver les États-Unis est l'entière vérité. Cet endroit a besoin d'être incendié. Parce que nous n'en valons pas la peine.
Que Dieu nous vienne en aide.
Traduction : Simon Lapointe
Retranscription, Corrections et Annotations : Kairos & Logos


Références
[1] cf. Infowars de Alex Jones et 4chan.org.
[2] Le cours de l'or a chuté de près de 10% en deux jours (L'Express)
[3] Interrogations sur une possible manipulation des cours de l’or et de l’argent (Le Journal du Siècle)
[4] Le Texas veut rapatrier son or de la Réserve Fédérale Americaine (FED) (La Tribune)
[5] Une explosion dévastatrice frappe Waco (Le Figaro)
[6] Le Texas veut faire sécession (Slate)
[7] "Officials: There will be a controlled explosion opposite the library within one minute as part of  bomb squad activities" (Boston Globes)
[8] Derrière la démocratie états-unienne : l’État profond (Réseau Voltaire)
[9] La démission surprise de Petraeus, un dossier supplémentaire pour Obama (Le Nouvel Observateur)
[10] Obama Administration Replaces Top Generals Following Benghazi Disaster (Gateway Pundit)
[11] Un autre général américain impliqué dans le scandale sexuel lié à David Petraeus (Euronews)
[12] Boston : des suspects, des doutes (Europe 1)
[13] Craft International Private Military Forces at Boston Marathon? (Infowars)
[14] Boston : le FBI dévoile les photos des suspects (Le Figaro)
[15] Ce que l'ont sait des frères Tsarnaev, suspects de l'attentat de Boston (Le Monde)
[16] Le FBI organise presque tous les complots terroristes aux États-Unis (Russia Today)
[17] Boston : un suspect tué, un autre en fuite (Le JDD)
[18] Attentat de Boston : opportunité pour Obama de justifier le totalitarisme controversé du NDAA ? (leblogfinance)

 

 

Le Lieutenant Colonel Potter

dénonce la mise en scène de Boston

 

 

 

  .

 

19 avril 2013 de Thierry Meyssan - sujet du récent attentat à Boston vidéo http://www.vilistia.info/19-avril-2013-de-thierry-meyssan-sujet-du-recent-attentat-a-boston-vid-a83716190 

 

  .

 

L’attentat de Boston : Chronique d’une compassion sélective

19 avril 2013 , par et  

 

(c) AP photo / MetroWest Daily, Ken McGagh

© AP photo / Metro­West Daily, Ken McGagh

 

Lundi 15 avril 2013, 14h50, heure locale. En une frac­tion de seconde, l’atrocité abso­lue vient éclip­ser la jubi­la­tion col­lec­tive; les cris de ter­reur sup­plantent la cla­meur enjouée, en un bat­te­ment de coeur. Une pre­mière défla­gra­tion reten­tit. Puis, une deuxième. Deux bombes arti­sa­nales viennent d’exploser en pleine foule, semant le chaos à quelques mètres de l’arrivée du mara­thon de Bos­ton. D’un souffle, trois vies sont empor­tées et une cen­taine de per­sonnes bles­sées1. L’horreur de cet évè­ne­ment enva­hit la Toile et ses réseaux sociaux.

Il ne fau­dra que quelques minutes pour que les témoi­gnages de com­pas­sion affluent des quatre coins du monde occi­den­tal, et même au-delà. C’est une véri­table défer­lante qui s’abat sur Twit­ter, les fils d’actualité sont satu­rés de réac­tions, Face­book s’émeut. Les “R.I.P. Bos­ton” (sic), “Une pen­sée pour Bos­ton” et autres “Bos­ton <3” sont légion. Quant aux médias, ils sont gagnés par l’hystérie, laquelle rap­pelle, toute pro­por­tion gar­dée, un cer­tain 11 sep­tembre. D’Internet à la télé­vi­sion, en pas­sant par la Une des jour­naux du len­de­main, impos­sible d’y échap­per; l’information est omniprésente.

Ce même lundi, 55 Ira­kiens meurent dans une série d’attentats san­glants2. On déplore éga­le­ment près de 300 bles­sés. Et ces chiffres ne sont valables que pour la jour­née du lundi. Depuis, des atten­tats dévas­ta­teurs conti­nuent de déchi­rer le pays du Tigre et de l’Euphrate3. Pour­tant, force est de consta­ter que la même vigueur émo­tion­nelle n’a pas été déployée par les chantres de l’humanisme, si élo­quents au sujet de l’attentat de Bos­ton. Les réseaux sociaux sont muets, et pour cause, les médias relayent l’information avec bien moins d’insistance, lorsqu’ils le font. Une telle dis­pa­rité a de quoi choquer.


Biais médi­ta­tique


Une brève recherche sur Google Actua­li­tés per­met de révé­ler l’ampleur de ce deux poids deux mesures dans la cou­ver­ture média­tique4. Taper “Iraq Bom­bings” per­met de récol­ter 43’400 résul­tats, alors que “Bos­ton Bom­bings” en four­nit 1’180’000’000 (!). On pour­rait alors être tenté d’expliquer cet écart abys­sal essen­tiel­le­ment par la pré­sence d’un biais lin­guis­tique, puisque l’attentat de Bos­ton a eu lieu dans un pays anglo­phone. Mais en fran­çais, la dif­fé­rence est éga­le­ment très mar­quée : 8’480 résul­tats pour “Atten­tats Irak” contre 86’000 pour “Atten­tats Bos­ton5. On est donc bien face à une cou­ver­ture média­tique fon­ciè­re­ment inégale, lar­ge­ment com­man­dée par de basses consi­dé­ra­tions finan­cières. Le site oumma.com dénonce cette pra­tique répan­due en ces termes : “Vu de Paris, Londres ou Washing­ton, la mort bru­tale d’un Euro­péen ou d’un Amé­ri­cain dans le monde sera tou­jours plus fruc­tueuse à cou­vrir –aux yeux des res­pon­sables de l’information– que celle de dizaines de non-Occidentaux.6


Biais cultu­rel et identitaire


Cepen­dant, la faillite des médias n’est pas l’unique fac­teur der­rière cette com­pas­sion à deux vitesses. Ce n’est pas sim­ple­ment le dés­équi­libre dans l’exposition média­tique entre les atten­tats de Bos­ton et d’autres évè­ne­ments tra­giques qui est ici en cause, mais éga­le­ment une dif­fé­rence de réso­nance chez le citoyen occi­den­tal lambda, eu égard à son iden­tité eth­no­cen­trée. En d’autres termes, on est cer­tai­ne­ment en pré­sence d’un phé­no­mène qui relève de la proxi­mité, voire de l’identification, cultu­relle. Il est, pour un Euro­péen, plus aisé de se mettre dans la peau d’un Amé­ri­cain, lequel a un mode de vie rela­ti­ve­ment simi­laire. “Ça aurait pu être moi”, songe-t-il en plein tour­ment. A l’inverse, il se sent émo­tion­nel­le­ment déta­ché de ce qu’il se passe en Irak, un pays dont il ne sait fina­le­ment rien.


Biais cog­ni­tif


Au-delà de la cou­ver­ture média­tique inégale et du phé­no­mène d’identification cultu­relle, un troi­sième fac­teur doit être sou­li­gné. Pour nombre d’Occidentaux, l’attentat de Bos­ton peut revê­tir une por­tée émo­tion­nelle par­ti­cu­lière en rai­son de l’anormalité d’une telle tra­gé­die à leurs yeux. Impen­sable! Pétris d’opinions pré­con­çues à l’égard des “bar­bares du Sud”, ou sim­ple­ment las­sés par d’autres évè­ne­ments pour­tant dra­ma­tiques en rai­son de leur fré­quence, ils ont ten­dance à trou­ver l’acte ter­ro­riste de Bos­ton plus cho­quant que ceux qui ont endeuillé l’Irak, ces der­niers étant “au fond” le pain quo­ti­dien des Ira­kiens. Mais évi­dem­ment, la récur­rence de tels évè­ne­ments dans un pays n’en atté­nue en rien la tris­tesse, bien au contraire.


(c) AP, Karim Kadim

© AP, Karim Kadim

 

Au final, bien qu’explicable par l’attitude des médias ainsi que cer­tains pro­ces­sus émo­tion­nels et cog­ni­tifs, le résul­tat n’en reste pas moins mora­le­ment indé­cent et révol­tant. La vie d’un Amé­ri­cain, dans l’affect des citoyens du Nord, semble avoir plus de valeur que celle d’un Ira­kien (ou même de cent à vrai dire!). Les termes sont simples, voire sim­plistes, mais la conclu­sion est iné­luc­table. Et bien entendu, le phé­no­mène ne se can­tonne pas à l’Irak. Dimanche 14 avril, 34 civils sont tués dans un raid sui­cide et un atten­tat à Moga­dis­cio, en Soma­lie7. Mardi 16 avril, le trem­ble­ment de terre le plus violent en Iran depuis 1957 frappe le Sud-Est du pays, fai­sant plus de 30 morts au Pakis­tan voi­sin; le nombre de vic­times ira­niennes n’est pas encore connu8. Tout cela, sans qu’aucun jour­na­liste n’en fasse les gros titres et sans que per­sonne ne s’en attriste sur les réseaux sociaux. Et on pour­rait mul­ti­plier les exemples, à l’image de l’ouragan Sandy, auquel une atten­tion décu­plée à été confé­rée une fois le ter­ri­toire amé­ri­cain tou­ché, alors qu’il venait de rava­ger les Caraïbes9.

Mal­gré l’injustice criante de cette com­pas­sion sélec­tive, l’attentat de Bos­ton n’en demeure pas moins un véri­table drame, face auquel il est légi­time d’être bou­le­versé. Nous pour­rions, devrions, tou­te­fois en tirer des leçons. C’est pré­ci­sé­ment cette empa­thie “intra-Occident” qui pour­rait, devrait, ser­vir de point d’entrée à une empa­thie plus large, plus juste. S’il est regret­table qu’il faille qu’un pays du Nord soit frappé pour que l’on s’émeuve dans les chau­mières occi­den­tales, cet élan com­pas­sion­nel contient les germes d’une véri­table com­mi­sé­ra­tion huma­niste, uni­ver­selle et glo­bale. Une fois la sen­si­bi­lité éveillée, une fois la peine par­ta­gée, les souf­frances d’autrui, qui que ce soit, ne peuvent nous lais­ser indif­fé­rents. Notre com­pas­sion ne devrait pas être sélective.

 

2 http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/iraq-nine-die-in-latest-wave-of-bombings-8575623.html

3 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/04/19/irak-attentats-meurtriers-contre-des-mosquees_3163079_3218.html

4 Recherche effec­tuée sur news.google.ch le 18 avril 2013, à 18h.00, en cochant la case “moins d’une semaine”. Quel que soit le moment exact de la recherche, la ten­dance reste similaire.

5 L’inclusion, ou non, du “s” à “bom­bing” et “atten­tat” n’altère les résul­tats que de manière insignifiante.

6 http://oumma.com/16433/terrorisme-grands-medias-1-mort-a-boston-vaut-plus-100

7 http://tribune.com.ng/news2013/index.php/en/world-news/item/9684-mogadishu-court-attack-death-toll-rises-to-34

8 http://www.rts.ch/info/monde/4824929-un-seisme-d-une-magnitude-de-7–8-en-iran-fait-des-morts-au-pakistan.html

9 http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2012/nov/02/hurricane-sandy-hit-caribbean-media

 

http://www.jetdencre.ch/lattentat-de-boston-chronique-dune-compassion-selective-2781

 

 

 

 

La Syrie à Boston | « Sous nos yeux »

voltairenet.org
voltairenet.org - La mise en œuvre du plan Kerry-Lavrov pour la Syrie a été interrompue par des difficultés rencontrées par les deux Grands. Côté US, il semble difficile de se faire obéir par des alliés que l’on a s...

False flag de Boston : Scénario à la Mohamed Merah - 20 Avril 2013 - renoVatioTv

renovatiotv.com - Cette description autrefois à peine incroyable, où des véhicules semi-blindés de l’armée étasunienne sillonnent les rues de la ville et fouillent les maisons les unes après les autres, pour recherc...

Média et propagande: L’attentat de Boston éveille le monde au terrorisme fausse-bannière… Une révolution copernicienne médiatique est en cours !

http://paper.li/Citoyen42/1360859576

 

 

Le FBI organise presque tous les complots terroristes aux États-Unis

Russia Today, 9 septembre 2011 – Traduction E&R

Le FBI emploie aujourd’hui 15 000 agents sous couverture, soit dix fois plus qu’en 1975. Si vous pensez que ça fait un peu trop d’espions – espions qui gagnent jusqu’à 100 000 $ par mission –, vous pourrez facilement vérifier tout ce qu’ils ont accompli : ils ont empêché un nombre impressionnant d’attentats terroristes et de catastrophes dans la veine du 11 Septembre de se produire sur le sol américain. Ces agents sont néanmoins responsables d’autre chose : la préparation même de ces attentats.


suite ici : D'après un Rapport US, le FBI organise presque tous les complots terroristes aux États-Unis

 

False Flag Operation

http://newsblaze.com/story/20100504170425ianb.nb/topstory.html

 

 

 

Tweets d'eva R-sistons (Chantal Dupille)

https://twitter.com/rsistons

 

 



Et si l'attentat de #Boston était un coup monté ? (vidéo 1'17 enregistrée au 20 heures de #France 2, 20 avril 2013) http://mai68.org/spip/spip.php?article5105 
.
en bleu, mes commentaires, le reste en bordeaux
#Merah Femme témoin a vu tueur différent (témoignage écarté). #Merah pour moi aussi faux coupable "idéal"

 

Ce climat de window._taboola = window._taboola || []; _taboola.push({article:'auto'}); !function (e, f, u, i) { if (!document.getElementById(i)){ e.async = 1; e.src = u; e.id = i; f.parentNode.insertBefore(e, f); } }(document.createElement('script'), document.getElementsByTagName('script')[0], '//cdn.taboola.com/libtrc/e-monsite/loader.js', 'tb_loader_script');

-->
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nom de domaine