Chronique - Les pourparlers sur le nucléaire iranien vont bien : Israël est en furie

  • Par prodduck
  • Le 2012-04-17 19:34:08
  • Commentaires (2)

Après d'intenses négociations à Istanbul, les participants parlaient de « l'atmosphère plus positive dans près d'une décennie » qui permettait de préparer « des propositions concrètes pour sortir de l'impasse » la question du nucléaire iranien. C’en était trop pour le premier ministre Netanyahu, l’homme qui veut absolument provoquer une guerre avec l’Iran et peut-être déclencher une catastrophe économique et une guerre mondiale. Il s’est permis une colère publique contre ces fauteurs de paix du P5 +1 * qui osent mener des pourparlers avec ce pays. Et l'Iran qui accroit la rage israélienne en assouplissant considérablement son approche. Téhéran laisse entendre que le niveau d'enrichissement d’uranium est dorénavant ouvert à la discussion.    Netanyahu considère que la décision de tenir une deuxième série de discussion en mai constitue un « cadeau » qui permet à l’Iran de poursuivre son programme d’enrichissement d’uranium à des fins civiles. Israël n’en veut pas. Un point, c’est tout.

Israël, la seule puissance nucléaire de la région,  veut absolument maintenir son monopole qui lui permet d’imposer ses volontés à ses voisins.  L’état juif ne redoute rien de plus qu’un éventuel équilibre de la terreur qui rendrait toute menace de guerre et toute guerre impossible au Moyen-Orient. Négocier d’égal à égal avec les musulmans protégés par un parapluie nucléaire? Jamais. C’en serait fini des colonies de peuplement en Cisjordanie et de la délimitation unilatérale des frontières.  Sur cette question, les Israéliens soutiennent massivement leur premier ministre qui demande non seulement que les Iraniens cessent leur recherche nucléaire mais qu’ils démentèlent immédiat de leurs installations d’enrichissement d’uranium. 

Le président américain ne veut pas de guerre avec l’Iran. Pas plus que ses généraux au Pentagone. Mais, particulièrement en cette année électorale, Obama n’a pas le choix. Il doit faire ce qu’exigent ses plus importants bailleurs de fonds qui se recrutent parmi les membres du lobby israélien. Il doit non seulement se soumettre aux diktats d’Israël qui sont contraires aux intérêts américains, mais il doit le faire haut et fort.  Contrairement aux autres pays du P5+1, Obama ne pouvait même pas manifester de satisfaction devant la tournure positive des négociations. Il a plutôt minimisé leur importance soulignant qu’il n’avait pas l’intention de donner plus de marge de manœuvre à l’Iran. Pour bien démonter sa docilité vis-à-vis de ceux qui le financent, il a même promis que des sanctions encore plus sévères allaient frapper Téhéran dans un proche avenir.

Pour maintenir le climat de tensions, moins de 24 heures après l’ajournement des pourparlers, la principale chaine de télévision israélienne a diffusé un reportage sur les préparatifs d’attaque contre l’Iran. On y entendait des pilotes israéliens dire qu’ils se préparaient à cette attaque qui allait suivre rapidement l’échec des pourparlers du P5 +1 de mai prochain. Les pilotes dénonçaient la Russie pour avoir fourni à l’Iran des équipements qui allaient rendre leur mission plus périlleuse. Quel culot ces Russes quand même, vendre aux Iraniens des systèmes défensifs sans d’abord avoir obtenu l’autorisation d’Israël. Les États-Unis eux demandent toujours la permission à Israël avant de vendre des armes aux Arabes, même si Washington s’assure qu’elles sont de qualité moindre que celles vendues à Tel-Aviv.

La relation entre Israël et les États-Unis est unique dans l’histoire universelle. Jamais un État impérial n’a été soumis à ce point à un de ses États clients. L’illustration parfaite de l’expression américaine : The tail wags the dog.

* Il s’agit des 5 membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU ( France, Grande-Bretagne, Russie, Chine, États-Unis) plus l’Allemagne.

Israel Iran Pourparlers Obama Etats Unis paix chroniques

Commentaires (2)

1. glass insulators value (site web) 2012-05-09 11:02:03

Saya suka info berharga yang Anda berikan dalam artikel Anda. Saya akan bookmark blog Anda dan periksa lagi di sini secara teratur. Aku cukup yakin aku akan belajar banyak hal baru di sini! Best of luck untuk selanjutnya!

Traduction Google: J'aime que vous donnez des informations non négligeables dans votre article. Je vais ajouter votre blog et revenez régulièrement ici. Je suis sûr que je vais apprendre beaucoup de choses nouvelles ici! Bonne chance à la prochaine!

2. MasuatBooca 2012-05-02 21:44:25

Today is good poorly, isn't it?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nom de domaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site