Hollande vs Sarkozy ... ou pas !

  • Par prodduck
  • Le 2012-04-15 17:47:14
  • Commentaires (0)

Meeting de Nicolas Sarkozy et de François Hollande en même temps. No comment.
Qui avait dit que les deux "présidentiables" se font la guerre en duel et oublient complètement les autres candidats pour sous-entendre que le premier tour est déjà fait avant d'avoir commencé ? Personne, j'espère ! On n'entend parler que d'eux, même pendant les deux semaines d'équité de temps de parole des candidats à l'élection présidentielles car les interviews de Philipe Poutou ou de Nicolas Dupont Aignant se font très souvent pendant les heures de faibles écoutes, ainsi les chaînes de télévision ne perdent  pas beaucoup d'audience.

Qui avait dit que cette élection sera bien meilleure que celle de 2007 car les candidats se battront et argumenteront leurs idées ? Personne, j'espère ! La guerre des chiffres et les pics lancés par les candidats, les ripostes transforment les meetings en véritables show à l'américaine, à celui qui fera le plus rire la foule toujours plus grande. Ce ne sont plus les idées qui font les élections mais les candidats, leur charisme ( s'ils en ont ! ), leur posture, leur image de président. Ainsi, certains diront que Nicolas Sarkozy a plus d'expérience, plus de talent, plus de présence, et même plus d'humour. Ne votons pas pour un candidat parce que ses idées nous plaisent, nous intéressent ? Ne votons pas pour un candidat qui a les mêmes opinions, les mêmes convictions ? Ce jeu de chiffres, de présence dans les médias, et autre nous prouvent le contraire : la population française est en effet plus intéressé à l'humour et au divertissement qu'à celui qui va nous diriger. Malheur !

Tout cela se confirme par une très forte abstention ( "abstention record"  affirment les médias comme s'ils avaient les chiffres précis ) qui risque de nuire terriblement  à François Hollande, le favoris se retrouve ainsi avec des électeurs qui préféreront partir en vacances et attendre le second tour pour voter, grave erreur. Cette abstention favorise seulement deux candidats : Jean Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy. Ces derniers se placent en challengers potentiels, cela leur permet de ne pas être victime de l'abstention ( la peur de ne pas voir son candidat favoris au second tour alimente le vote de masse ). C'est pour cela que certains hommes politiques martèlent que les sondages sont faussés par de nombreux facteurs, et ils ont raison.

Vous l'avez sans doute compris : la campagne est loin d'être fini et nous réserve semble-t-il de nombreuses surprises qui risquent de changer la France en peu de temps. En attendant, votez ! Et faites le bon choix !

Hollande Nicolas Sarkozy presidentielle Président 2012

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nom de domaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×