Les femmes, victimes ou provocatrices ? - Débat et enquête

  • Par prodduck
  • Le 2012-05-12 14:31:11
  • Commentaires (0)

harassment-0.png

Article d'un journal :

Après l’abrogation du délit de harcèlement sexuel par le Conseil constitutionnel, c’est au tour du délit de harcèlement moral d’être attaqué. Le tribunal correctionnel d’Epinal a accepté hier de transmettre une question prioritaire de constitutionnalité à la Cour de cassation. C’est un avocat qui a plaidé que ce délit était aussi flou et mal écrit que le texte sur le harcèlement sexuel.

Cette loi a été abrogé pour plusieurs raisons. Comme dit dans l'article, cette loi est floue et mal écrite et donc difficile à contester. De nombreuses plaignantes en profitaient et c'est pour cela que, pour un court moment, cette loi sera abolie et amélioré. Les plaintes déjà inscrites persisteront. Cette information a bouleversé les médias. Mieux, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées ce soir à Rennes pour dénoncer l'abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel par le Conseil constitutionnel, "une régression des droits des femmes", selon les manifestants, a constaté une journaliste de l'AFP.

"on ne naît pas féministe, on le devient"

Effectivement, cette phrase résume ce paragraphe. De nombreuses femmes sont devenues de véritables féministes en tout genre, parfois par pure provocation mais parfois, pour démontrer et faire reconnaître leurs idéologies et se transformer pendant un court instant en de véritables victimes la tête haute. "Les hommes ne comprennent sûrement pas le calvaire que c'est d'être une femme !" pouvait-on entendre dans la manifestation. "Les féministes sont en soi des individus révolutionnaires qui cherchent à faire entendre leurs souffrances. Le harcèlement sexuel est une manière de réduire la femme à néant, la dominer. Ainsi, on pourra réduire son salaire ( c'est pas étonnant que les salaires des femmes soit moins élevés, ils ne sont pas compétentes, pensent les hommes ! ) leur demander n'importe quoi et surtout les actions les plus pénibles. Elles deviennent véritablement les esclaves des hommes." nous informe une psychologue spécialisée dans le domaine de relations hommes-femmes. Les femmes le vivent très mal et les hommes n'en ont pas conscience, malheureusement. Ils vivent dans leur petit monde et croient encore à la bonne femme des films pornographiques qui subit non seulement sans rien dire masi en plus en éprouvant du plaisir.

"L'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) avait déjà porté plainte samedi à Paris contre le Conseil constitutionnel pour les mêmes motifs."

De nombreuses victimes de harcèlements sexuels le cachent, ce qui complique fortement les enquêtes. De nombreuses pistes sont écartés à cause des non-dits d'où les campagnes de publicité pour encourager les femmes à le signaler auprès des policiers ou auprès du commissariat de police le plus proche. Aussi, de nombreuses plaintes sont fausses, ce qui donne une mauvaise image des femmes dans un monde où la généralisation se fait couramment. Les femmes ne veulent pas signaler que leur conjoint les tabassent comme les enfants qui ne veulent pas "dénoncer" une bagarre ou un vol. Cela montre une manipulation de la part du conjoint par exemple ( ou des camarades de classe de l'enfant ) qui se croit plus fort ( il domine le couple mais de façons très lâche ), et entraîne une diabolisation de celui-ci par la femme. Plus le temps passe, et plus l'homme prend de la force : la femme est entrée dans ce que j'appelle le cycle infernal de l'harcèlement. On prend le rôle de la victime sans forcément en être une. Il est possible d'en sortir mais c'est très difficile : il faut divorcer, ou porte plainte ( bien évidemment, dans les deux cas, le couple est en péril, voire mort, mais dans le cas de la femme, c'est plutôt une bonne chose ).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nom de domaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site