Présidentielles 2012 - Rebondissements, surprises, ... bref, la routine, quoi !

La présidentielle n'a pas eu de grand rebondissements, n'a pas caché de surprenantes surprises comme les journalistes le prédisaient. En fait, elle a été ennuyeuse jusqu'au bout. Depuis le début, aucun sujet intéressant, aucun programme concret, aucune proposition alléchante : bref, on vote plus pour ne pas voir untel président que pour voir un autre l'être véritablement. C'est ce qu'on appelle un vote par défaut. Cela montre que cette élection présidentielle d'ailleurs toujours pas fini malgré le fait que certains connaissent déjà les résultats ( bizarre même le ministère de l'intérieur ne les connait pas ! ) ne plait qu'à très peu de personne. En fait, même pas aux hommes politiques. La caractéristique de cette élection présidentielle 2012 est l'anti-sarkozysme. Personne ne veut le même président pendant dix longues années et préfèrent donc le changement. Jean Luc Mélenchon a fait un très bas score à cause de cela indirectement car François Hollande en a tellement parlé que le vote révolutionnaire n'était plus Jean Luc Mélenchon mais Hollande lui-même.  La France est divisé en deux : d'un côté, les conservateurs, et de l'autre, les révolutionnaires. Qui gagnera la course ? A suivre ...

Nom de domaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site