revues de presse

Nicolas Sarkozy - Revue de presse

nicolas-sarkozy.jpg

 

Dans le Figaro Magazine, six pages ont été consacrées à l'interview de Nicolas Sarkozy avec un costume de président, de sublimes photo du nouveau candidat "qui ne l'était pas avant" le montrant comme François Ier ou Louis XIV, qui n'oublions pas étaient des rois. Alors qu'est-ce que ce président-candiat, comme on l'appelais, a voulu nous dévoilé de sa personnalité en laissant Figaro Magazine, journal de droite, publier ces photographies ? Que voulait-il dévoiler de son programme dans son interview ?

Lire la suite

La revue de presse du 25/12 au 02/01 : Les aéroports toujours en grêve

1-1.jpgDans les journaux, on lit de nombreux articles sur les aéroports et le personnel en grêve. Le Figaro titrait "Aéroports: pas de perturbations malgré la grève" et signalait que "les vols sont tous assurés dans les aéroports de l'Hexagone ce dimanche". On comprend qu'à Toulouse aucune gène n'est occasionné et à Paris, de nombreux problêmes nous attendent mais une réunion est mise en place pour rapidement changer cela. Aujourd'hui, cela tombe vraiment mal à cause des fêtes et de Noël notamment et cela fait dix jours qu'il y a "une forte influence". Mais le délégué central de l'UNSA a bien précisé que les «Les effectifs couvrent largement les besoins de la demande», la direction approuvait ce message. On est donc bien servit par le service aérien selon le Figaro contrairement aux affirmations du journal Libération qui nous signale que la grêve se poursuivra jusqu'à Noël et plus en attendant que les réunions décident d'un renouveau. Cette manifestation est pour la hausse salariale des employés des aéroports et devrait continuer : "Les agents (...) ont voté à la quasi-unanimité la poursuite du mouvement". Finissons de lire l'article avec ce paragraphe : «C’est avec regret que le Sesa prend acte de la reconduction de la grève. Par cette décision les organisations syndicales privent les personnels de sûreté de ces avancées significatives», a souligné samedi le Sesa. «C’est maintenant aux organisations syndicales de prendre leurs responsabilités», a déclaré à l’AFP son président Patrick Thouverez. Le Figaro dit de ne pas s'inquiéter et Libération affirme le contraire, et nous, on doit penser quoi ?

La revue de presse du 19/12 au 26/12 : Les prothèses mammaires



protheses-mammaires-1.jpgLes prothèses mammaires sont actuellement sources de problèmes de santé très graves pour la majorité des personnes les ayant utilisées. Ceux-ci vont devoir se les faire retirer en subissant une deuxième opération, la première étant douloureuse : c'était l'installation des prothèses mammaires. On parle maintenant que ce problème va se répandre en Grande Bretagne pour certains individus. En tout cas, les chirurgiens esthétiques et plastiques produisant les prohèses mammaires vont perdre de nombreux clients d'ailleurs prêts à payer des sommes incroyables ( 35 000 € environ ) pour améliorer leur physique.

Tous les médias en parlent actuellement et surtout les journaux. De nombreuses interview des quatres coins de France ont été diffusés à la télévision. En tout cas, rare étaient ceux qui le montraient par honte, et maintenant, rare sont ceux qui ne le montrent pas. Les interview les montrent. "La polémique enfle. Et tous les jours, de nouvelles révélations sont faites sur les prothèses mammaires de la marque PIP." écrivait France Soir sur son site Internet hier. Dans cet article on y apprend que les prothèses mammaires dans ce cas "ont été massivement fabriqués en Amérique Latine" tout en apprenant qu'aucun cas de cancer n'a été retrouvé au Brésil. Libération titrait "Les prothèses mammaires PIP, une affaire aux ramifications mondiales" et précisaient que "Les prothèses mammaires de la société française Poly Implant Prothèse ( PIP ) ( était ) au coeur d'un vaste scandale en France". Ces prothèses ont en tout cas bien fonctionnés car ils produisaient 100 000 prothèses par ans et toutes ont été vendues. Le Figaro n'accuse rien en tout cas, il signale qu'il peut y avoir un risque de cancer sans pour autant l'écrire avec sureté ( "le lien avec le cancer n'est pas prouvé" titrait-il son article ). 

Le problème des prothèses mammaires n'est pas encore fini en terme médical mais surtout en terme médiatique. En effet, on a pas fini d'en entendre parler.

Nom de domaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site